Bienvenue ! Nous sommes le Dimanche 22 Juillet, passez une bonne journée les pitchoun's

Que font les ours polaires en été ?

Comme tous les animaux de la banquise, les ours polaires doivent eux-aussi s’habituer au changement de saison mais aussi aux perturbations climatiques. Pourtant faits pour vivre sur la glace, les ours blancs doivent parfois rester plus de temps que prévu sur la terre ferme. La Pitchoun Rédac va vous raconter la dure vie des ours polaires en été.

L’ours polaire, seigneur de la banquise

L’ours blanc est le plus grand carnivore terrestre mais il peut aussi chasser dans l’eau, d’où son nom latin « Ursus maritimus » qui signifie ours de la mer. Il vit la plupart du temps sur la banquise mais peut nager dans la mer, et parfois parcourir de très grandes distances (jusqu’à des centaines de kilomètres). La banquise est essentielle pour la survie de l’ours polaire car c’est son habitat naturel. C’est ici qu’il chasse, se nourrit, se repose et là où il se reproduit.

En été, gare à la fonte des neiges

Quand l’été arrive et qu’il commence à faire chaud, la banquise se met à fondre et les ours blancs doivent sans arrêt être en mouvement pour éviter de se retrouver piégés sur une plaque de glace glissante. L’ours s’installe souvent près d’un trou pour pouvoir chasser plus facilement le phoque en l’attrapant quand il sort, ou bien en allant le chercher directement. Il peut nager et rester quelques minutes en apnée sous l’eau, mais il doit remonter rapidement à la surface pour pouvoir reprendre sa respiration. S’il se retrouvait coincé en mer, il devrait nager jusqu’à épuisement pour pouvoir retrouver un bout de terre ferme. Parfois, il n’y arrive pas.

La chasse, indispensable à la survie de l’ours

On dit que l’ours blanc a besoin de consommer 50 à 60 phoques dans l’année pour pouvoir survivre. En été, où la banquise a une surface plus réduite, la chasse devient elle aussi plus compliquée. Le phoque est l’animal préféré des ours polaires car il a une bonne couche de graisse blanche entre la peau et la chair et cette graisse est très nourrissante. Si la chasse n’est pas bonne, les ours vont devoir se priver de nourriture un certain temps et parfois, cela peut être dangereux… Leur santé se dégrade, la reproduction animale est ralentie et les oursons n’arrivent pas à survivre car le lait de leur mère a un faible taux de graisse et n’est pas assez nourrissant. Aussi, si l’ours a vraiment faim, il peut être attiré par l’odeur de la nourriture et se rapprocher des villages. C’est pour cela qu’il y a parfois des attaques et accidents mortels.

Le réchauffement climatique tue peu à peu les ours blancs

Si ce n’est pas la pollution de plastique dans les océans, c’est le réchauffement climatique qui tue peu à peu les ours blancs. La glace fond plus vite et la banquise recule de plus de 10% tous les dix ans. Tous les animaux qui ont besoin de la glace pour survivre vont alors disparaître au fur et à mesure et la terre continue à se réchauffer. C’est pour cela qu’il faut prendre soin de la planète.

Les articles recommandés