TOUR DU MONDE DU NOUVEL AN !

TOUR DU MONDE DU NOUVEL AN !

 

3, 2, 1... BONNE ANNÉE !

 

Eh oui, s'il y a bien une fête qui est internationale, c'est le nouvel an ! Par conséquent, chaque pays a sa manière de le célébrer. Mais que se passe-t-il de l'autre côté du globe ?

Attachez votre ceinture, l'avion va décoller !

Il est tout d'abord essentiel de rappeler que, si nous fêtons tous une nouvelle année, tout le monde ne le fait pas en même temps. 

Bien que défini comme norme internationale, le calendrier Grégorien n'est pas en vigueur dans tous les pays du monde. Oui, c'est difficile de mettre 7 milliards de personnes d'accord...

C'est pour cette raison que la Chine par exemple, célèbre la nouvelle année un mois après la majorité des pays, selon son calendrier luni-solaire. 

Il est ensuite question de décalage horaire. La Nouvelle Zélande est de ce fait le premier pays à se souhaiter la bonne année, car ils sont en avance de douze heures sur notre fuseau. A contrario, c'est la Polynésie Française qui est l'une des dernières à réveillonner.

Les plus malins l'auront compris, il est techniquement possible de fêter deux fois la nouvelle année si votre avion n'a pas de retard.

 

Maintenant que les pendules sont à l'heure, explorons les différentes coutumes (parfois farfelues) de cette fête populaire :

 

Commencez l'année la bouche pleine !

En Espagne et dans d'autres pays hispanophones, il est de coutume de manger 12 grains de raisins lorsque sonne minuit ! Fastoche ? Pas tellement, car il faut gober un grain à chacun des douze sons de cloches...

Si vous relevez le défi, vous remplirez de bonheur les douze mois à venir. Dans le cas contraire... vous aurez seulement rempli votre bouche.

Alors si vous avez un grain de folie, ne lâchez pas la grappe !

 

Ils pètent un plomb !

En Scandinavie et en Allemagne perdure une tradition étonnante...

Si certains lisent l'avenir dans une boule de cristal, les allemands le font dans un bol de plomb !

A minuit, une faible quantité de plomb est dissoute dans un bol d'eau. Les formes de la pépite sont ensuite interprétées pour deviner la tournure de l'année à venir.

Ah ! On nous annonce dans l’oreillette que la plupart des allemands se contentent de boire des bières pour se souhaiter bonne année ! Prost !

 

Le Grand Saut !

Les danois et les brésiliens sautent littéralement le cap ! A minuit au Danemark, chacun saute de sa chaise pour symboliquement franchir l'année.

Les brésiliens, plus courageux, se rejoignent au bord de l'océan et sautent par-dessus sept vagues en faisant un vœu pour chaque saut.

 

Commencez l'année du bon pied !

Cette tradition, ou plutôt superstition, est très répandue en Écosse et en Grèce. En effet, le soir du réveillon, il faut franchir la porte avec le pied droit et jamais les mains vides ! Dans le cas inverse, l'année serait source de malheur.

 

Za Zdorovjie!

Rendez-vous en Russie, où la coutume veut que tout le monde écrive un vœu sur papier, pour ensuite le brûler et reverser ses cendres dans une flûte de champagne qu'il faudra boire pour que le vœu se réalise !

 

Les Globe-trotters !

Envie de voyager pour cette nouvelle année ? En Colombie, toute personne souhaitant bénéficier d'une année riche en voyages doit, à minuit, se balader autour de sa maison avec une valise vide. Ça ne coûte rien d'essayer, après tout.

 

La tête en l'air !

Au Japon, un volant pour les filles et un cerf-volant pour les garçons est une des traditions les plus populaires où il est question de s'amuser en envoyant quelque chose en l'air.

Si vous aimez le badminton, réservez votre vol dès maintenant !

 

Haut en couleurs !

Ne négligez pas votre tenue. Certains pays ont un dress code bien établi ! En Chine par exemple, le fait de porter des vêtements rouges porterait bonheur pour la nouvelle année !

Et petit retour au Brésil, où les vêtements blancs sont de mise car ils éloigneraient les mauvais esprits !

 

Arrondissez les angles !

A l'image d'une année circulaire, toute forme arrondie est appréciée aux Philippines où il est habituel d'étaler des fruits ronds un peu partout et d'offrir à ses proches des pièces de monnaie. Le thème vestimentaire étant bien entendu... les chemises à pois !

Notons par ailleurs que cette superstition se retrouve en Italie, où les formes arrondies sont signe de prospérité. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est appréciable (culinairement parlant) de déguster des saucisses et des lentilles pour le dîner du réveillon !

 

Au gui l'an neuf !

De retour en France pour une tradition ancestrale qui consiste à s'échanger un baiser sous une branche de gui. Ce dernier était une plante sacrée selon les druides, car elle présentait des vertus médicinales miraculeuses. Par extension, le gui est aujourd'hui symbole de bonne santé.

 

Mais la fête à la française ne serait pas à son apogée sans un tohu-bohu digne de ce nom !

Se souhaiter une bonne année, c'est bien... mais c'est bien mieux avec des feux d'artifices, des pétards, des cris de joie, des éclats de rires et des coups de klaxon !

Notons que cette pratique a probablement pour origine les anciennes croyances selon lesquelles le bruit ferait fuir les démons, plus menaçants pendant cette nuit de transition entre deux années...

Soit. C'est en tout cas une belle excuse pour justifier un tapage nocturne !

 

Toute l'équipe de Pitchoun Médias vous souhaite une belle et heureuse année, mais également un Happy New Year, un Frohes Neues Jahr et un Feliz Año Nuevo... !

 

 

REDACTEUR: Christopher MATEO