Nous sommes le Mardi 16 Octobre, passez une bonne journée la Pitchoun Family

Les allergies d'automne sont de retour !

Barre bottom

Le début de l'automne, c'est aussi le grand retour des allergènes... Eternuements, toux, yeux larmoyants et qui grattent, mauvaise respiration, écoulement nasal... C'est le cauchemar pour toutes les personnes sensibles. La Pitchoun Rédac' vous fait l'inventaire des allergies présentes en ce moment et vous donne quelques astuces pour apaiser vos enfants.

Quelles sont les allergies à cette saison ?

En automne, on constate 3 types d'allergies récurrentes chez les patients :

- Les graminées
- Les acariens
- L'alternaria / la moisissure

Les graminées :

Les graminées sont les principales plantes allergènes du mois de septembre/octobre  car elles ont un regain de pollinisation après avoir fait une petite pause en août. C'est donc une allergie au pollen et que l'on appelle plus communément le "Rhume des foins" ou la "Rhinite". Les graminées comprennent quelques 9500 espèces différentes, notamment les céréales et les plantes fourragères. Les zones à "risques" se situent principalement en forêt, dans les prairies et en bord de route. Toutefois, comme la pollinisation se fait par le vent, à la moindre bourrasque, les personnes allergiques en seront affectées dans 70% des cas. Les symptômes sont semblables à un rhume classique mais peut aussi provoquer des maux de tête, de la fièvre et une grande fatigue.

Les acariens :

En automne, c'est la saison idéale pour les acariens : les températures baissent et l'humidité s'installe. C'est le moment pour les parents de faire un grand ménage d'automne pour éliminer la prolifération de ces minuscules envahisseurs. Pour rappel : 75 % des allergies respiratoires proviennent des acariens. Si vous avez le moindre de doute, n'hésitez pas à éliminer chaque recoin de poussière car une inflammation importante peut entraîner un début d'asthme.

L'alternaria :

Comme nous le disions, l'humidité revient à l'automne, on a donc tendance à remettre le chauffage et à laisser les fenêtres fermées. Vous devez vous méfier de l'alternaria, une forme de moisissure qui provoque elle aussi des allergies. Cela n'a pas forcément de rapport avec le fait que cela soit propre ou non chez vous, il suffit d'une fuite d'eau ou d'une vieille inondation derrière une peinture pour que cela prolifère. D'ailleurs, ces champignons microscopiques ne sont pas visibles à l'œil nu. Vérifiez bien la salle de bain, la cuisine, les conduits d'aération ou encore sur les plantes !

Comment apaiser son enfant du rhume des foins ?

Si cela n'est pas encore fait, commencez par prendre rendez-vous chez le médecin/allergologue et demandez-lui de prescrire à votre enfant des antihistaminiques. Rassurez-vous, il existe des antihistaminiques que l'on peut administrer en pédiatrie.

Aussi, le mieux est d'éviter la substance allergisante, c'est à dire de rester trop en extérieur... Evitez les balades en forêt ou dans les champs. Aussi, favorisez l'ouverture des fenêtres avant le lever du soleil puis en début de soirée parce que les pollens sont surtout présents en journée. Nous préconisons aussi de rincer les cheveux de votre enfant le soir avant le coucher pour retirer tous les pollens et éviter qu'ils ne se déposent sur les taies d'oreiller. Sinon, cela entretient l'irritation.

Les articles recommandés