DEVIENS MEMBRE DE LA PITCHOUN FAMILY ET PROFITES DE NOMBREUX AVANTAGES

Cueillette de champignons avec les enfants : gare aux vénéneux !

Barre bottom

Si l'automne est synonyme de balades familiales conviviales dans les bois et ramassage de champignons, il faut tout de même partir en connaissances de cause et surveiller de près ce que font vos pitchouns. Pour un adulte non-connaisseur, c'est déjà difficile, mais imaginez pour un enfant.
Sur une centaine de champignons recensés en France, seulement 30 à peu près sont comestibles et parfois, un seul petit champignon toxique peut vous être fatal. Il ne s'agit pas de ramasser n'importe quoi ! Même si la cueillette est une activité amusante en soi, expliquez aux enfants que cela peut être dangereux pour qu'ils assimilent bien les risques. Alors avant de mettre votre panier sous le bras, la Pitchoun Rédac vous donne quelques conseils...

Apprendre aux enfants à reconnaître un bon champignon

Avant de vous aventurer en forêt pour aller cueillir des champignons avec les enfants, assurez-vous d'être vous-même à l'aise avec ce que vous pouvez ramasser ou non, et vérifiez que vos pitchouns fassent bien la différence entre les formes et couleurs. Il vaut mieux rester près d'eux pour les premières sorties, et procéder à la cueillette ensemble pour leur apprendre à distinguer les bons des mauvais. Les pitchouns vont adorer faire cette chasse au trésor géante. Leur petite taille peut aussi être très utile pour pouvoir repérer les champignons qui se cachent sous la mousse ou pour se baisser plus facilement. Normalement, on ne doit pas mélanger les différentes espèces ; Elles doivent être placées dans différents paniers et les champignons abîmés doivent être jetés. Il vaut mieux se limiter à une ou deux espèces pour être sûrs de ce que l'on ramasse. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un mycologue ou un pharmacien pour lui montrer votre cueillette.

Top 6 des champignons mortels

1. L'Amanite phalloïde

2. Le Cortinaire couleur de rocou

3. Le Gyromitre

4. L'Amanite tue-mouches

5. L'Entolome livide

6. La Pleurote de l'olivier

Quels sont les premiers symptômes d'un empoisonnement ?

En général, une intoxication apparaît environ 8 à 12 heures après la consommation du champignon. Les symptômes les plus habituels sont de violentes coliques et diarrhées, des sueurs, vomissements, vertiges et une déshydratation importante.

Pour les cas les plus graves, il peut y avoir des crampes musculaires, une insuffisance rénale, des complications cardiaques, et peu parfois entraîner la mort.

Que faire en cas d'intoxication ?

Si vos enfants ou vous-même êtes victimes d'une intoxication, il faut immédiatement appeler le centre anti-poison le plus proche de votre domicile. Veillez à avoir ce numéro enregistré quelque part, et sinon, appelez les pompiers (18) ou le SAMU (15). Renseignez votre interlocuteur téléphonique sur l'heure du dernier repas de champignons, prélevez-en un échantillon s'il en reste, ou conservez un échantillon de ce qui a été vomi par la victime. Cela permettra aux médecins de pouvoir administrer le bon traitement antipoison sans perdre une minute. Surtout, ne donnez rien à avaler à la victime, pas même de l'eau et suivez à la lettre les instructions qui vous sont données par les médecins.

Les articles recommandés