Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement et profiter des nombreux avantages des membres.

Gilets jaunes contre CRS, le nouveau jeu à la récré

Barre bottom

Même les plus petits n'ont pas pu passer à côté de ce mouvement social qui touche la France depuis le 17 novembre : la révolte des gilets jaunes. A force d'en entendre parler à la télévision, à la maison ou de croiser des manifestants dans la rue, les pitchouns ont eu envie d'y participer à leur manière. C'est ainsi que les enseignants ont vu apparaître dans les cours de récré le nouveau jeu "Gilets jaunes contre CRS". La Pitchoun Rédac' vous en parle...

En quoi consiste le jeu "Gilets jaunes VS CRS"

Les enfants se divisent en deux équipes : d'un côté les gilets jaunes et de l'autre les policiers.

Le jeu est simple : les policiers doivent attraper le plus de gilets jaunes pour les mettre en prison tandis que les gilets jaunes doivent résister et essayer d'échapper aux CRS.

Si un gilet jaune est attrapé, l'un de ses coéquipiers doit venir le toucher pour le libérer de prison. Le jeu peut alors continuer et se poursuit jusqu'à ce que tous les gilets jaunes soient emprisonnés.

Les parents doivent-ils s'inquiéter de ce nouveau jeu ?

Il est tout à fait normal que les pitchouns soient intrigués par ce phénomène social qui est au cœur de toutes les préoccupations d'adultes depuis plus de deux mois. Vos enfants ont bien compris qu'il y avait un conflit entre les gilets jaunes et le gouvernement, alors mieux vaut leur expliquer avec bienveillance pourquoi ces tensions et pourquoi il peut parfois y avoir des débordements.  Si vous ne souhaitez pas normaliser les actes de violence, c'est aussi l'occasion de réintroduire les bonnes bases des règles sociales et de rappeler à vos pitchouns que peu importe les circonstances, il n'est jamais bon de recourir à la violence.

A leur âge, ne vous est-il jamais arrivé de jouer aux cowboys et aux indiens ? Eh bien le concept de ce nouveau jeu est exactement le même. Il n'y a rien de très nouveau.

Aussi, la Pitchoun Rédac conseille aux parents de surveiller leurs gilets jaunes car certains pitchouns ont cru bon d'en glisser un dans leur cartable pour manifester "Macron Démission" au milieu de la cours d'école.

Les articles recommandés