DEVIENS MEMBRE DE LA PITCHOUN FAMILY ET PROFITE DE NOMBREUX AVANTAGES

Le toucher : comment ça fonctionne ?

Barre bottom

 

Le toucher ou tact nous fournit des informations par contact de la peau avec un objet. Il nous permet de percevoir des contacts agréables ou désagréables. Ils nous renseignent sur ce qui nous entoure ce qui est souvent vital. Le toucher est le sens qui se développe en premier pour les enfants. Il est essentiel chez l’apprentissage des bébés. Il sert également de système d’alarme lorsqu’on se brûle par exemple.

 

Des capteurs, en très grand nombre, sont partout dans la peau ou épiderme avec une densité variable selon les zones du corps. L’ensemble forme un véritable système qui contient un certain nombre de récepteur qui ont chacun un rôle particulier.

 

 Les cellules de Merkel, réagissent au toucher léger. Les corpuscules de Mesner repèrent les frôlements. Les corpuscules de Ruffini sont sensibles aux vibrations et à l’étirement de la peau et des tendons. Les corpuscules de Pacini, réagissent à la pression forte. Les corpuscules de Krauses eux sont sensibles au froid. Enfin, les Nocicepteurs, sont les récepteurs de la douleur. Ce sont eux qui nous font retirer la main au contact d’une trop forte chaleur par exemple.

Ainsi, toutes les informations recueillies par les récepteurs et corpuscules sont ensuite transmises au cerveau par des impulsions électriques via les fibres nerveuses. Le cerveau se charge alors de décrypter les informations.

Le toucher est le sens le moins vulnérable et c’est souvent lui qui aide à compenser la perte d’autres sens comme la vue par exemple, où les personnes malvoyantes peuvent lire grâce au braille qui sollicite le toucher.

 

Les pitchouns vous savez désormais comment fonctionne le toucher ! N’hésitez pas à lire cet article pour comprendre le fonctionnement de l’ouïe. A bientôt pour un prochain article sur l’un de nos autres sens !

Les articles recommandés