Nous sommes le Mardi 18 Septembre, passez de bonnes vacances les pitchoun's

Les troubadours du Moyen-âge, qui étaient-ils ?

Poètes et musiciens du Moyen-âge, les troubadours ont animé les cours royales du XIème siècle au XIVème siècle. Ces artistes se déplaçaient dans toutes les régions françaises pour présenter leurs œuvres littéraires et musicales et ils étaient très appréciés et respectés. Préparez-vous chers pitchouns à  vous mettre dans la peau d'un troubadour le temps d'une lecture...

Troubadour ou Trouvère ?

En effet, lorsque l'on parle d'un artiste-compositeur à l'époque du Moyen-âge, on parle souvent de troubadour, mais cela s'appelle aussi un trouvère.

Mais quelle est la différence ?

C'est facile, imaginez la carte de la France coupée en deux : on a le nord et le sud. Les troubadours étaient des poètes et chanteurs du sud qui utilisaient dans leurs chansons la langue de l'occitan (langue d'oc), un dérivé du latin. Cette langue était parlée dans tout le sud du pays, de l'Atlantique à l'Italie. Les trouvères quant à eux, parlaient la langue d'oïl, une langue romane utilisée dans une grande partie du nord de la France. Tous deux avaient le même métier : celui de divertir la noblesse.

Les troubadours étaient-ils pauvres ?

Non pas toujours. Les troubadours pouvaient venir d'une famille noble, de l'église ou bien d'un milieu plus modeste. S'ils avaient besoin de travailler, c'est eux qui voyageaient partout en France pour présenter leur musique, mais s'ils le pouvaient, ils envoyaient quelqu'un pour travailler à leur place : soit un ménestrel (c'est le nom donné aux musiciens de l'époque médiévale) ou un chanteur-conteur (un jongleur bon musicien qui accompagne le troubadour). Les troubadours étaient des hommes (ou femmes) de lettres dont l'art était reconnu et respecté car en plus, du fait de leurs nombreux voyages en France et en Italie, ils étaient très cultivés. Ils connaissaient les derniers scandales et partageaient les contes populaires au travers de leurs poèmes.

De quoi parlaient leurs chansons ?

Les troubadours ou trouvères s'inspiraient des mêmes thématiques : la chevalerie (les récits de guerre et les exploits des chevaliers), des chants religieux, mais surtout de l'amour. On parle d'amour courtois, c'est à dire que le troubadour va chanter sur la façon de se tenir en présence d'une dame, ou parler de ses sentiments amoureux.

Les troubadours gagnaient-ils de l'argent ?

A leur arrivée, les troubadours recevaient déjà le gîte et le couvert, c'est à dire qu'ils étaient autorisés à manger et dormir dans le château. Si un artiste était très apprécié, alors il pouvait recevoir un peu de monnaie, des vêtements, un petit cheval et dans le meilleur des cas, un fief (un domaine) avec de vrais revenus.

Un troubadour pouvait-il se marier et avoir des enfants ?

Bien sûr un troubadour pouvait fonder une famille, avoir une femme et des enfants. Pour les troubadours plus modestes qui passaient beaucoup de temps à voyager, il était toutefois plus facile de rester libre et solitaire. Parfois, les troubadours tombaient sous le charme de la Dame du seigneur et chantaient des poèmes pour la séduire mais il ne fallait pas que le seigneur soit jaloux, au risque de se faire chasser du château.

Les articles recommandés